SERIE HIPPIES 1969-1970

 

C’est en voyant les photos prises par Pierre Argillet lors d’un voyage à Katmandou que viendra  l’idée à Dali d’illustrer les Hippies. Il faut dire qu’à cette époque, le Maître, toujours enclin à « choquer le bourgeois », est ravi de s’entourer et se montrer avec une jeunesse libre de toutes contraintes et goutant aux paradis artificiels. On retrouve cette liberté dans les onze illustrations qui composent cette série dans laquelle le sujet et le mouvement ne sont traités que par quelques lignes pures et essentielles, sans fioritures.